Constructions et déconstructions des catégories psychiatriques

Intervention à la conférence Mind the Brain VI organisée par le groupe de recherche PNS3 à l’Université de Lausanne le 6 novembre 2014 (à partir de 29:38)

Dans cette intervention je réfléchis sur les processus de construction et de déconstruction des catégories psychiatriques. Mon point de départ était le constat que la posture constructionniste des sciences sociales, si elle avait pu être fertile dans les années 1970 l’est beaucoup moins aujourd’hui où l’idée qu’il faudrait « déconstruire » les catégories psychiatriques est devenue un lieu commun jusqu’au coeur de la psychiatrie. A partir de l’exemple du risque de psychose, je suggère qu’en fait les catégories psychiatriques sont continuellement prise dans des dynamiques de construction et de déconstruction mis en oeuvre par l’ensemble des acteurs de la psychiatrie et que c’est la somme de ces processus qui est au fondement de leur stabilité.